Olivier ROLIN

Olivier ROLIN

Biographie

 

Rencontre littéraire avec Olivier Rolin à la librairie Point Virgule de Namur en avril 2017.

 

Né en 1947, Olivier Rolin est un auteur largement traduit. Il passe son enfance au Sénégal, puis étudie à l’Ecole Normale Supérieure. Son œuvre est constituée d’une vingtaine de romans, dont les très remarqués L’Invention du monde (1993), Port-Soudan (1994, prix Femina), Tigre en papier (2002, prix France Culture) et Le Météorologue (2014, Prix du Style). Il est également auteur de récits de voyage et de nombreux reportages, notamment en Amérique du Sud.

 

 

Bibliographie

 

  • Phénomène futur, Seuil, 1983.
  • Bar des flots noirs, Seuil, 1987.
  • En Russie, Quai Voltaire, 1987.
  • L’Invention du monde, Seuil, 1993.
  • Port-Soudan, Seuil, 1994 (Prix Femina).
  • Mon galurin gris, Seuil, 1997.
  • Méroé, Seuil, 1998.
  • Paysages originels, Seuil, 1999.
  • La Langue, Verdier, 2000.
  • Tigre en papier, Seuil, 2002 (Prix Louis Guilloux et prix France Culture 2003, prix Ciné roman 2004).
  • Suite à l’hôtel Crystal, Seuil, 2004.
  • Rooms, (collectif), Seuil, 2006.
  • Un chasseur de lions, Seuil, 2008.
  • Bakou, derniers jours, Seuil, 2010
  • Sibérie, Inculte, 2011 et Verdier, 2016, pour l’édition de poche.
  • Bric et broc, Verdier, 2011.
  • Circus 1, Seuil, 2011, reprend en 2000 pages les romans, récits et articles publiés entre 1980 et 1998 ;
  • Circus 2 , Seuil, 2012, reprend les romans, récits et articles publiés entre 1999 et 2011.
  • Le Météorologue, Seuil, 2014.
  • À y regarder de près, Seuil, 2015.
  • Veracruz, Verdier, 2016.
  • Baïkal-Amour, Guérin, 2017 (Prix Mac Orlan 2017)

 

Nous vous recommandons également :

 

>> La revue Europe de juin-août 2017 consacre son numéro à l’écrivain et son œuvre, à travers les regards de plusieurs auteurs, dont certains seront présents lors de notre navigation cet automne.

Avec des contributions de Gérard Cartier, Olivier Rolin, Christian Garcin, Mathias Énard, Jean-Christophe Bailly, Pierre Michon, Jean-Claude Milner, Jacques-Pierre Amette, Norbert Czarny, Agnès Castiglione, Pierre Schoentjes, Michel Deutsch, Katelijne de Vuyst, Jean-Baptiste Harang, Jean-Claude Pinson, Jean-Pierre Martin, Bruno Blanckeman.

« On écrit parce qu’on est mal placé dans son époque. Parce qu’on s’y sent dépaysé », dit Olivier Rolin. Vagabondant parmi les paysages, les époques et les livres, cet écrivain nous embarque dans une traversée au long cours. L’Histoire est sa grande affaire, les larges espaces géographiques aussi. La littérature selon Olivier Rolin arpente la déchirure entre le réel et l’idéal, mais elle le fait comme on répond à l’appel du large. De Veracruz à la Terre de feu, des îles Solovki aux rives du fleuve Amour, ses pérégrinations dans l’espace sont aussi des immersions dans le temps. Il est peu d’auteurs contemporains qui savent composer un monde d’une telle profondeur de champ. Bien peu qui possèdent un registre de thèmes et de langue aussi étendu. Très peu, enfin, qui s’aventurent aussi loin des schémas du roman traditionnel… »

>> L’Emission Radio « Les nuits de France Culture » diffusée en septembre 2016. L’interview est intitulée : « Sans la littérature on vit de façon plus médiocre et moins libre sa vie ».

No Comments

Leave a Comment.